Clocher de Peslières


Église dédiée à St Jean-Baptiste.

Veilleur : Bernadette BONJEAN

Devant l’étendue de la paroisse, le nombre des clochers, la diversité des situations, les veilleurs (un par clocher) ont la mission d'assurer une certaine proximité avec les personnes et les communautés sur l’ensemble du territoire.

Ils souhaitent être présents, à l’écoute, attentifs, reconnus dans leur village ou quartier et surtout faire le lien entre les personnes et les acteurs de la paroisse. Nous avons insisté sur le va et vient à assurer : faire connaître la vie du village à la paroisse et faire connaître autour d’eux les projets et les activités de la paroisse.



Un peu d'histoire


Au xive siècle, le village est cité sous la forme Paylleras. Le nom semble d'origine latino-occitane et proviendrait du pluriel occitan de Palhero signifiant la « paille » ou les « greniers » pour sa conservation.

Source : Wikipédia

Le contenu Google Maps ne s'affiche pas en raison de vos paramètres des cookies actuels. Cliquez sur la politique d'utilisation des cookies (Fonctionnels) pour accepter la politique d'utilisation des cookies de Google Maps et visualiser le contenu. Pour plus d'informations, consultez la politique de confidentialité de Google Maps.


 

Les croix de Peslières

 

Les croix font parties du patrimoine de notre village et de ses hameaux.

 

Elles ont été édifiées par les anciens. A force de passer et repasser toujours devant les mêmes éléments du paysage, nous finissons par ne plus les voir.

 

Il est difficile de connaître l’histoire de ces croix et le lieu choisi pour leur édification. Certaines ont été déplacées. Elles ont été édifiées en commémoration d’évènements heureux ou tragiques ou en simple expression de la ferveur de leur fondateur. Elles servaient aussi de points de repère sur les chemins, elles aidaient à s’orienter.

 

Pourquoi ont-elles été édifiées ?

 

Les rôles et emplacements des croix

  Les croix sont partout : sur les chemins, à l’entrée et à la sortie des villages, sur la place, dans le cimetière… Mais loin d’une implantation anarchique ou    aléatoire, chaque croix a sa raison d’être. L’emplacement de chacune obéit à des règles très strictes liées aux mœurs, à la religion, aux traditions ou même aux superstitions.

On peut dénombrer douze catégories principales de croix : croix de menhir, de chemin, de carrefour, croix sur la voie des morts, croix de procession, de bornage, de village, de cimetière, croix de ponts, de sommets, des fontaines et des sources, enfin croix mémoriales.

 Cependant, il faut garder en mémoire qu’au fil du temps, les croix ont beaucoup voyagé à la suite des détournements de chemins, de l’élargissement des routes, des translations de cimetières ou encore des remembrements, Certaines ont été déplacées, d’autres oubliées ou même volées. En revanche, la réimplantation des croix a obéi aux mêmes principes que leur édification première, et si le lieu exact a changé, la fonction fut généralement respectée.

 Sources : http://cantalcroix.free.fr/pages%20html/role.htm

 

 

 Découvrons les 12 croix qui sont sur le territoire de Peslières.

 

 

 

 

-   

 

 

 1 - La croix de Ceilloux

 

 

 

Elle est située sur le hameau de Ceilloux sur la gauche, un peu en retrait de la D33. La croix a été remplacée il y a quelques années.

 

 

 

2 - La Croix de la Garde :

 

     La croix se situe sur un promontoire appelé La Garde. Il faut monter le chemin situé à gauche à l’entrée du bourg en venant de Ceilloux. Elle est à environ 100 mètres.

 

        Cette croix était appelée auparavant croix du Bonnet* et semble avoir été édifiée avant 1832 puisqu’elle est notée sur le cadastre napoléonien.

 

Sources : Archives départementale Puy-de-Dôme, plan du cadastre napoléonien et rénové numérisé – section 1 de Peslières, 1ère feuille (Présentation du contenu : Ech. 1/2500. Levée par Perot, géomètre du cadastre. Terminée le 2 mai 1832. Dates extrêmes : 1832)

* Le bourg de Peslières s’appelait Bonnet (jusqu’au recensement de 1876)

 

 

 

 

3 - Croix du Bourg

 

La croix est située dans le bourg sur la droite en venant de Ceilloux, à la croisée de la D33 et du chemin qui mène à Leclache.

 

 

4 - Croix place de l’église

 

C’est une grande croix édifiée près de l’église et du cimetière qui se trouve à côté.

 

 

Une date est inscrite sur le piédestal : PBC 1868

 

 

5 - Croix de Lospeux

 

La Croix est située dans le hameau de Lospeux sur la droite en haut du chemin de Lospeux qui mène vers les Pradets.

 

Une date est inscrite : 1878

 

Sur le plan cadastral napoléonien des Archives départementales du Puy de Dôme de 1832, la croix est plus loin le long du chemin des Pradets.

 

6 - Croix des Pradets

 

La croix est située sur la droite du chemin des Pradets, près des maisons du hameau des Pradets.

 

 

7 - Croix du chemin des Pradets

 

 

La croix avait été érigée sur une pierre levée le long du chemin des Pradets, sur la droite.

Sa base étant fragilisée, la croix a été déposée.

Photo de 2007.

 

Un autre emplacement est recherché pour cette croix.

 

 

 

8 - Croix de mission

 

Cette croix se trouve près de la D33E (en direction de Saint Martin d’Ollières) face aux bâtiments de l’ancienne scierie du Moulin à vent.

 

La croix a été érigée à l’occasion d’une mission en 1946.

 

Une croix plus ancienne a existé, elle est notée sur le plan cadastral napoléonien de 1832.

9 - Croix de pierre

 

La croix est située sur la gauche, près de la route communale qui va à Fargette, pas très loin de l’ancienne scierie du Moulin à vent.

 

La croix a été restaurée il y a quelques années.

 

Une croix existait déjà sur le plan cadastral napoléonien de 1832.

 

10 - Croix de Chanteloube

 

La croix est située sur la droite dans le hameau de Chanteloube.

 

 

11 - Croix de Fargette

 

Cette croix est située sur la gauche dans le hameau de Fargette.

 

12 - Croix de Vinfaud

 

La croix se situe sur la gauche de la D33 en venant de Peslières, dans le hameau de Vinfaud.

 

La croix a été déplacée de quelques mètres il y a quelques années.

 

Le hameau de Vinfaud est le hameau le plus haut de la commune, une table d’orientation à la sortie du hameau permet de découvrir le magnifique paysage qui s’offre à nos yeux.