Clocher de Mailhat-Lamontgie


Temps fort dans le temps de l'Avent

Dimanche 8 décembre 15h30 à l'église de Lamontgie

Les enfants du village, accompagnés d'adultes

nous invitent à découvrir leur saynète, à chanter au son de l'accordéon

et à prier pour nous préparer à accueillir Jésus à Noël.


Église de Mailhat dédiée à Notre-Dame et Lamontgie à St Roch.

Veilleur : Gisèle TRIOULLIER

Devant l’étendue de la paroisse, le nombre des clochers, la diversité des situations, les veilleurs (un par clocher) ont la mission d'assurer une certaine proximité avec les personnes et les communautés sur l’ensemble du territoire.

Ils souhaitent être présents, à l’écoute, attentifs, reconnus dans leur village ou quartier et surtout faire le lien entre les personnes et les acteurs de la paroisse. Nous avons insisté sur le va et vient à assurer : faire connaître la vie du village à la paroisse et faire connaître autour d’eux les projets et les activités de la paroisse.

Eglise de Lamontgie
Eglise de Lamontgie
Eglise de Mailhat
Eglise de Mailhat


15 août à Mailhat


Le jour de L'Assomption, la fête patronale de Mailhat, hameau de Lamontgie, a été célébrée comme chaque année dans sa belle église romane du XIIIème siècle, sous le regard de Notre Dame de Mailhat, vierge en majesté très chère aux villageois. Cette fête de N.D. de l'Assomption est célébrée dans cette église depuis 7 siècles et la messe y rassemble une communauté nombreuse et très familiale. La célébration y est toujours priante et chantée avec enthousiasme. Après la messe célébrée par le père Jean Salette, les fidèles se sont retrouvés autour d'un apéritif convivial, offert par l'association des Amis de l'église de Mailhat et ont pu verser leur écot en achetant les bonnes brioches du boulanger de Lamontgie. A17 h, pour suivre une tradition pluri-séculaire et pour conclure cette belle journée ensoleillée, la statue de la vierge en majesté a été portée en procession dans le village. Le thème choisi pour les textes a, cette année, porté tout naturellement sur la miséricorde. Cette petite procession qui se fait au milieu des pétanqueurs, est un témoignage de foi, un acte de résistance et un rappel pour nous chrétiens et pour les  non chrétiens, que le 15 août, point d'orgue de nos festivités estivales, est avant tout une fête religieuse vouée à notre mère Marie, dans la gloire de son assomption. 

 

Isabelle Grosjean


Un peu d'histoire


Église Notre-Dame de Mailhat

Bien que de taille modeste, l'église de Mailhat, ancienne chapelle du prieuré clunisien de Sauxillanges possède un programme sculpté qui n'a rien à envier à ceux des églises majeures de Basse-Auvergne.

Doté d'une nef unique, d'un chœur à plan tréflé et d'un narthex typiquement auvergnats, cet édifice a subi quelques aménagements au xive siècle : l'abside fut surélevée de plusieurs mètres pour recevoir une pièce fortifiée. Cette abside, de forme polygonale, adopte une structure architecturale fréquemment employée dans certaines églises de la région, comme à Auzon pour la collégiale Saint-Laurent.

Outre son architecture caractéristique de la région, le monument offre un portail sud exceptionnel : des voussures en plein cintre reposent sur un alignement de colonnettes à chapiteaux, dont certaines, en marbre bleu, sont des remplois d'époque gallo-romaine.

Les sculptures sur les piédroits représentent des poissons, une femme aux seins mordus par des serpents, des personnages accroupis. Luxure, avarice, vices semblent envahir l'extérieur du monument, s'appropriant également les nombreux modillons aux faces simiesques troublantes.

À l'intérieur, des anges, des hommes barbus, accroupis, accaparent les chapiteaux. À des atlantes répondent des sirènes à queue bifide ; une chouette engloutit une tortue...

Chaque année la procession du 15 août se déroule à Mailhat. La Vierge romane est portée en procession dans les ruelles.

 

Église de Lamontgie

L'église de Lamontgie est la digne héritière d'une chapelle qui fut édifiée à cet emplacement en 1644, et bénie en 1648, sous l'impulsion de la communauté villageoise du bourg de Lamontgie et le financement de messire Jean Chevans, alors curé de Mailhat. Elle fut fortement remaniée dans le courant du xixe siècle sous l'impulsion de l'abbé Roche. Le cimetière qui se trouvait devant l'entrée principale de l'église, fut déplacé en 1902 à l'écart du village à son emplacement actuel.

 

Source : Wikipédia