Clocher de Jumeaux


Église dédiée à Notre-Dame.

VEILLEUR: Jeanne-Marie KOZAK

 

Devant l’étendue de la paroisse, le nombre des clochers, la diversité des situations, les veilleurs (un par clocher) ont la mission d'assurer une certaine proximité avec les personnes et les communautés sur l’ensemble du territoire.

Ils souhaitent être présents, à l’écoute, attentifs, reconnus dans leur village ou quartier et surtout faire le lien entre les personnes et les acteurs de la paroisse. Nous avons insisté sur le va et vient à assurer : faire connaître la vie du village à la paroisse et faire connaître autour d’eux les projets et les activités de la paroisse.


Un peu d'histoire


Jusqu'en 1767, Jumeaux, alors toujours écrit Gimeaux ou Gymeaux, fait partie de la paroisse d'Auzat sur Allier.

Au moins du XVIIIème au début du XXème siècle, la plupart des hommes sont charpentiers à bateaux ou mariniers, l'Allier jouant un rôle économique majeur.

Après le déclin progressif de la batellerie initié au début du xixe siècle du fait de la concurrence de plus en plus grande des chemins de fer plus rapides et plus fiables, l’activité économique majeure se tourne vers les charbonnages ou l’agriculture. Nombre d'hommes travaillent alors pour la Société Commentry Fourchambault, ou aux Houillères de la Haute-Loire, dont les puits sont répartis dans les communes alentours : Charbonniers les Mines, Brassac les Mines, Frugières les Mines, Sainte-Florine et Arrest.

De nombreux hommes deviennent alors ouvriers mineurs dans les mines de La Combelle, Brassac les Mines, Vézézoux ou Frugières qui attirent aussi de nouvelles familles à Jumeaux.

Source : Wikipédia