Clocher d'Esteil


Église dédiée à St Jean-Baptiste.

VEILLEUR: Marie-Rose BLANC

 

Devant l’étendue de la paroisse, le nombre des clochers, la diversité des situations, les veilleurs (un par clocher) ont la mission d'assurer une certaine proximité avec les personnes et les communautés sur l’ensemble du territoire.

Ils souhaitent être présents, à l’écoute, attentifs, reconnus dans leur village ou quartier et surtout faire le lien entre les personnes et les acteurs de la paroisse. Nous avons insisté sur le va et vient à assurer : faire connaître la vie du village à la paroisse et faire connaître autour d’eux les projets et les activités de la paroisse.



Un peu d'histoire


Le 18 juin 1983 s’est constituée à Esteil une association dite « Les Amis d’Esteil » régie par la loi de 1901. Elle s’est fixé comme but la sauvegarde du patrimoine culturel et religieux de la commune.

Bref historique :

Le prieuré d’Esteil était un couvent de femmes de l’ordre de Fontevrault fondé en 1151 sur un terrain offert par Bertrand Drac et son frère Guillaume, seigneurs de Châteauneuf du Drac. Le village d’Esteil a grandi à l’ombre du prieuré.

Peu de choses du prieuré ont survécu à la Révolution. Seule la vieille chapelle de style roman subsiste. Vendue le 28 Messidor an IV de la République comme bien de l’État, elle a été rachetée en partie par les habitants d’Esteil en 1848, rouverte au culte en 1855, puis rachetée en totalité en 1869. Elle fut classée monument historique en 1922.

 

Réalisations :

Depuis leur création « Les Amis d’Esteil » ont participé à de nombreux travaux de restauration, de mise en valeur et à des aménagements intérieurs de l’église : installation d’un éclairage du clocher, restauration des cloches et électrification de la sonnerie, restauration des murs côté nord.

En 1994 : installation d’un vitrail en remplacement de la fenêtre à gauche de l’autel

  • 1999 : restauration de la croix d’Auzat
  • 2000 : restauration de la statue de Sainte Philomène
  • 2001 : création d’un vitrail au-dessus de l’autel.
  • 2003 une demande de subvention a été faite, suite à une étude réalisée pour la restauration intérieure de l’église, englobant la partie arrière qui a servi de grange depuis le Révolution à l’exploitant agricole voisin. L’accord de principe a été obtenu. Aujourd’hui nous sommes toujours en attente des crédits.
Le contenu Google Maps ne s'affiche pas en raison de vos paramètres des cookies actuels. Cliquez sur la politique d'utilisation des cookies (Fonctionnels) pour accepter la politique d'utilisation des cookies de Google Maps et visualiser le contenu. Pour plus d'informations, consultez la politique de confidentialité de Google Maps.